Jdr, le mag.fr

Jdr-mag, toute l'actualité des sites web

En Suisse on peut divorcer rapidement et proprement… !

En Suisse, il est devenu assez simple de divorcer. À condition que les deux époux s’accordent pour le faire et pour trouver eux-mêmes des terrains d’entente pour leur vie après le divorce (garde les enfants, répartition des biens, pension, destinations du domicile conjugal, etc.), ils peuvent en effet adopter la procédure simplifiée du divorce par consentement mutuel. Une procédure qui présente trois grands avantages. Explications.

Divorcer en un trimestre

Le premier avantage est la rapidité de la procédure. Comme le détaille très précisément le site référence du divorce en ligne qu’est divorce.ch, les couples qui adoptent cette procédure peuvent obtenir leur divorce en 3 mois environ (et plus rapidement encore s’ils n’ont pas d’enfants).

Se passer d’avocat et réduire les frais

Par ailleurs, cette forme de divorce suisse peut tout à fait s’opérer sans avocat. Si, certes, dans le cadre d’un divorce à l’amiable, les conjoints peuvent ne solliciter qu’un seul avocat, il leur en coûterait tout de même entre CHF 3000 et CHF 6000. Mais ils peuvent aussi s’en passer. Dans ce cas, ils auront à payer les droits de greffe et CHF 550 en établissant eux-mêmes les papiers nécessaires, grâce à l’accompagnement en ligne proposé sur : https://divorce.ch/.

Consentement mutuel avec divorce.ch

Source : www.divorce.ch

Divorcer « proprement »

Offrant aux époux de s’accorder eux-mêmes sur les suites concrètes de leur divorce, et ne donnant plus aucun poids à la notion de « faute » (sauf si elle relève du droit pénal), cette manière de divorcer empêche les « déballages » et épargne à tous les concernés (parents et enfants) d’inutiles stress psychologiques !

Posted under: Services

Comments are closed.