Jdr, le mag.fr

Jdr-mag, toute l'actualité des sites web

Comment devenir courtier immobilier ?

Le métier de courtier immobilier est porteur. En effet le nombre de transactions immobilières augmente régulièrement dans le temps. Bon nombre de ménages à la recherche d’une résidence principale, ou d’investisseurs désireux d’élargir leur parc de biens locatifs, font aujourd’hui appel au courtage immobilier car il apporte une aide précieuse à moindre coût. Vous souhaitez vous lancer dans ce métier plein d’avenir ? Quelles sont les conditions pour devenir courtier immobilier ?

Le courtier immobilier est titulaire d’un diplôme

Tout d’abord pour devenir courtier immobilier à la Réunion, en Guadeloupe, en Corse, sur la métropole et tous les autres territoires français, il faut posséder une habilitation, qui peut être :

1. Un BTS professions immobilières (Bac + 2)

2. Une licence dans les secteurs du commerce, de l’économie ou du juridique (Bac + 3)

3. Une formation spécifique type IOBSP qui dure 3 mois de manière intensive qui équivaut à une licence. Elle est ensuite validée ou non par un examen.

On comprend aisément que tout le monde ne peut faire ce métier. Des connaissances spécifiques dans le secteur immobilier et bancaire sont nécessaires pour prendre un charge des clients qui souhaitent emprunter pour acquérir un bien.

Les atouts du courtier immobilier

Des aptitudes commerciales

En étant en contact permanent avec les clients, il faut avoir des prédispositions commerciales qui demandent d’être à l’écoute pour bien saisir les besoins. Il faut faire preuve d’amabilité face à tout type de personne que l’on a en face de soi ce qui n’est pas toujours facile sur le plan humain.

De la persévérance

Comme dans toute activité à son compte, il y a des succès et des échecs. Savoir apprendre de ces échecs pour en tirer parti par la suite est une qualité indéniable dans le métier de courtier immobilier.

De la disponibilité

Certains emprunteurs travaillent aux mêmes heures que celles du courtier immobilier. Ils veulent rencontrer la personne à laquelle ils soumettent leur projet et ne peuvent le faire que le soir ou le week-end. D’autres peuvent avoir des changements de dernière minute qui perturbent le processus de la demande de prêt auprès des banques, etc… Le courtier immobilier doit être disponible et s’adapter à tous types de situations.

Si le métier de courtier immobilier est rémunérateur après 12 à 18 mois d’activité, il n’en reste pas moins difficile. Rigueur et sens du contact sont les deux atouts clés pour réussir !

Posted under: Immobilier

Comments are closed.