Jdr, le mag.fr

Jdr-mag, toute l'actualité des sites web

L’import-export de diamant, une activité réglementée

Le marché des diamants et des autres pierres précieuses génère beaucoup d’argent et par le passé de nombreux comportements ont été montrés du doigt par la communauté internationale qui a jugé inacceptable le trafic de diamants provenant de groupes obscurs entretenant des conflits armés en Afrique. Afin d’y mettre un terme, un système de certification des diamants bruts a été lancé pour garantir la traçabilité des pierres, il s’agit du Processus de Kimberley.

L’importation de diamants bruts dans l’Union européenne est prohibée.

« L’importation de diamants bruts au sein de l’Union Européenne est prohibée sauf dans certains cas bien précis. » C’est ce que nous explique James Mountary, négociant en pierres précieuses et président de la Holding Amber Investment Group, qui est présent sur Linkedin (https://www.linkedin.com/in/james-mountary-71108b111) et sur Viadeo (cliquez ici).

Les conditions pour importer des diamants en toute légalité.

Lorsque les diamants disposent d’un certificat validé par les autorités compétentes d’un état signataire ou qu’ils voyagent dans un conteneur inviolable portant le sceau officiel de l’Etat depuis lequel ils sont exportés, alors ils peuvent en tout légalité être vendus en France par exemple.

Posted under: Actualité

Tagged as:

Comments are closed.